Médecine physique et de réadaptation

InBody, vous aide à fixez un point de départ du traitement pour ensuite juger et présenter les résultats

La médecine physique et de réadaptation (MPR) est une spécialité médicale orientée vers la récupération de capacités fonctionnelles et qualité de vie des patients atteints de handicap, diverses blessures ou accident.

Pourquoi l’analyse de la composition corporelle est un outil clé en médecine physique et de réadaptation ? 

Tous les programmes de réadaptation se font en trois étapes principales. Ils  commencent par un diagnostic initial des conséquences fonctionnelles des troubles. Le praticien élabore ensuite un traitement adapté et personnalisé qui contribuera à la récupération des déficits ou évitera leur aggravation. Les soins peuvent être prodigués au cours d’hospitalisations brèves ou prolongées, en ambulatoire avec consultations répétées. Pour finir, une analyse périodique des résultats s’effectue pour juger le succès à long terme du traitement. InBody vous propose un outil avancé et précis pour vous accompagner durant les trois étapes mentionnées ci-dessus.

  1. Diagnostic

Identifier les parties du corps atteintes grâce à notre analyse de la masse maigre par segment et l’indice d’oedème par segment ( eau extracellulaire/ eau corporelle totale) Évaluer la masse musculaire de votre patient et les taux de graisse viscérale et sous-cutanée par segment Évaluer la symétrie corporelle de votre patient pour éviter de futures blessures 2.  Le traitement Suivant votre diagnostic, fixez des résultats quantifiables et précis 3. Analyse des résultats Motivez vos patients en leurs montrant les progrès réalisés grâce à l’historique de mesures Effectuer des modifications aux traitements pour determiener le traitement le plus efficace.

IMPORTANCE DE LA MASSE MUSCULAIRE

“La conservation de la masse musculaire squelettique joue un rôle important dans la rééducation des lésions musculaires et tendineuses.”

Juhasz, 2018
AVANTAGES DE LA TECHNOLOGIE BIA

“Lors de la réalisation de la présente étude, MF-BIA a été choisi comme moyen peu coûteux et efficace de déterminer la composition corporelle. L’utilisation de cette technologie permet à d’autres chercheurs de reproduire les résultats et aux médecins d’utiliser cette technologie dans leur cabinet pour surveiller la composition corporelle des patients ainsi que les réponses au régime alimentaire et à la physiothérapie. ”

Segal, 2005
AMÉLIORER LA COMPOSITION CORPORELLE

“En conclusion, un programme de rééducation de 12 semaines a permis de réduire les douleurs d’épaule, d’améliorer la composition corporelle et les évaluations isocinétiques des rotateurs internes/externes de l’épaule avec des symptômes d’empiètement. ”

Cha, 2014

ANALYSE DE LA MASSE MAIGRE SEGMENTAIRE

Programmes et interventions personnalisés avec la distribution de la masse maigre segmentaire.

Les méthodes cliniques actuelles permettant de mesurer la composition corporelle d’un segment blessé sont indirectes, tandis que des méthodes plus avancées sur le plan médical limitent la fréquence des tests. InBody fournit une mesure rentable, complète et rapide de la masse maigre segmentaire, qui peut être utilisée pour identifier les zones de faiblesse dues à une blessure ou à une intervention chirurgicale récente et adapter les programmes de rééducation afin d’améliorer l’état fonctionnel. Pendant la phase de rééducation suite à une blessure ou à une intervention chirurgicale, le comportement plus sédentaire et/ou l’immobilisation entraînent une perte musculaire dans la région blessée ou opérée. En évaluant séparément la masse maigre dans chaque segment des bras, des jambes et du tronc, un physiothérapeute peut recueillir des informations de base sur la masse maigre dans les segments dont la mobilité est restreinte. Cette pratique fournit des informations utiles pour détecter les déséquilibres potentiels liés à la perte musculaire après une blessure ou une intervention chirurgicale. En évaluant chaque segment séparément, il est possible de cibler et d’améliorer les régions pauvres en masse maigre. En identifiant les déséquilibres liés à l’immobilité et/ou à la surcompensation, l’état physique fonctionnel et la mobilité peuvent être améliorés, ce qui permet au physiothérapeute de réduire le risque de nouvelles blessures. Comprendre la distribution de la masse maigre segmentaire chez un individu peut aider le physiothérapeute à traiter les patients de façon plus efficace. L’information provenant du test InBody peut aider en fournissant un meilleur aperçu de la composition corporelle d’un patient et offre une analyse plus approfondie des risques à long terme associés aux déséquilibres de composition corporelle. À l’aide de cette information, les physiothérapeutes peuvent élaborer des programmes d’exercices personnalisés pour améliorer la santé des patients et prévenir les risques.

ANALYSE EEC/ECT

Suivre l’inflammation et les déséquilibres hydriques résultant d’une blessure ou d’une intervention chirurgicale.

Après une chirurgie ou une blessure, une inflammation peut se manifester avec peu ou pas de symptômes visibles. Des mesures objectives et précises de l’eau corporelle peuvent aider les physiothérapeutes à détecter une rétention d’eau et une inflammation, et à mieux orienter le traitement de rééducation. InBody distingue parfaitement l’eau intracellulaire (EIC ; dans les tissus) et extracellulaire (EEC ; dans le sang et les fluides interstitiels) qui constituent l’eau corporelle totale (ECT). L’Indice de répartition des fluides, basé sur le rapport entre l’EEC et l´ECT (EEC/ECT), peut être utilisé pour détecter les déséquilibres de fluides résultant d’une inflammation due à une blessure ou d´une convalescence après une intervention chirurgicale. En mesurant l’équilibre hydrique dans le corps et en procédant par segment, l’inflammation peut être identifiée et utilisée pour choisir l’intensité et les traitements adéquats afin de réduire le risque de récidive ou de complications postopératoires. Ces mesures sont applicables à l’ensemble du corps et à chaque segment ,et elles peuvent être utilisées pour identifier les zones où des déséquilibres hydriques risquent de se produire, ce qui constitue une analyse plus précise et fournit des indications plus rapides au sujet des inflammations et de la convalescence. Ramener ces valeurs à la normale aidera le psychothérapeute en lui fournissant des preuves supplémentaires des bons résultats des programmes mis en œuvre .

HISTORIQUE DE LA COMPOSITION CORPORELLE

Suivre l´évolution et les progrès des patients afin de superviser les bons résultats du programme.

Les progrès des patients sont supervisés au moyen de contrôles subjectifs et d´observations des patients, ce qui rend leur suivi précis et objectif plus difficile . Des mesures objectives du poids, de la masse musculaire squelettique, du pourcentage de graisse corporelle et de l’EEC/ECT permettent d’enregistrer et de suivre l’évolution de la composition corporelle et de l’inflammation tout au long d’un programme de rééducation. La section Historique de la composition corporelle d’InBody permet aux patients et aux physiothérapeutes de suivre les progrès réalisés au cours des programmes de rééducation. Les améliorations peuvent être suivies pour s’assurer que les programmes de rééducation fournissent de bons résultats au niveau de la musculature, de la composition corporelle et de la fonctionnalité du patient. Les patients restent motivés et sont investis dans leur plan de traitement car ils peuvent visualiser leurs progrès. Contrôler l’EEC/ECT sur le long terme permet de voir si l’inflammation diminue après une intervention chirurgicale ou dans le cas d’uneblessure. Si l´inflammation augmente, cela pourrait être le signe d’ une irritation ou d’un surentraînement. Les médecins peuvent identifier plus efficacement les complications et y remédier ce qui améliore la santé, la fonctionnalité et la mobilité à long terme du patient.

ANALYSE MUSCULO-GRAISSEUSE

Mettre l’accent sur l’amélioration de la santé à long terme

Une fois que les patients terminent leur rééducation et reprennent leur routine, ils réduisent souvent leur activité physique ou adoptent à nouveau un comportement sédentaire. Cette habitude malsaine, combinée à de mauvais choix alimentaires, augmente le risque de récidive et favorise l’apparition de maladies. Une analyse approfondie de la composition corporelle et des feuilles de résultats faciles à interpréter permettent aux patients de parler sérieusement avec leur physiothérapeute de leur état de santé et des risques de blessures ou de maladies. Cela peut déboucher sur des traitements supplémentaires pour réduire ces risques. Nombre de blessures pourraient être prévenues par les patients en adoptant un mode de vie sain et en étant plus actif. En éduquant les patients sur la composition corporelle et ses conséquences pour la santé, les psychothérapeutes peuvent promouvoir des traitements/services supplémentaires et prolonger la durée des programmes dans le but d’améliorer la santé à long terme. L’obésité joue un rôle important dans le stress sur les articulations, la douleur, les blessures et, dans les cas extrêmes, les opérations chirurgicales. En disposant d´une analyse approfondie de l’équilibre muscle-graisse, les physiothérapeutes peuvent expliquer à leurs patients l’importance de maintenir un poids sain en s’alimentant correctement et en faisant de l’exercice. Suivre un programme de physiothérapie de manière continue améliore non seulement les résultats des patients à la suite d´une blessure/chirurgie, mais réduit aussi le risque lié à d’autres problèmes de santé ou à de nouvelles blessures.

MÉTABOLISME BASAL

Maximiser les résultats des séances de physiothérapie grâce à un régime alimentaire.

Après une blessure ou une intervention chirurgicale, le niveau d’activité physique d’un patient est fortement réduit ; un apport nutritionnel adéquat est impératif pour réduire la prise de poids et maintenir une bonne santé fonctionnelle. Solution : Comprendre le métabolisme basal d’un patient peut faciliter l´élaboration de programmes nutritionnels, favoriser une récupération rapide, minimiser l´augmentation de graisse et réduire les risques pour la santé ou les complications postopératoires. Après une chirurgie ou une blessure, les patients réduisent leur niveau d’activité physique. Ce comportement plus sédentaire associé à de mauvaises habitudes alimentaires augmente le risque de perte musculaire et d’augmentation de la graisse corporelle, ce qui favorise à la fois les maladies et les complications de santé. En disposant d’un calcul plus précis des besoins caloriques d’un individu, les professionnels de la santé peuvent mettre sur pied des programmes nutritionnels personnalisés pour minimiser la prise de poids suite à une blessure ou à une intervention chirurgicale. Après une intervention chirurgicale, le corps se régénère et a besoin d’une nutrition appropriée pour évoluer vers la guérison. Intégrer un programme nutritionnel dans les services de rééducation peut améliorer la guérison, réduire les complications postopératoires et fournir aux patients l’énergie dont ils ont besoin pour maximiser les résultats de leurs séances de physiothérapie.

Pourquoi les physiothérapeutes font-ils confiance à InBody ?

Tous les analyseurs de composition corporelle InBody se basent sur quatre piliers de la technologie pour fournir des résultats rapides, précis et fiables. Ces piliers vous permettent d’être sûr que ces résultats reflètent réellement la santé de vos patients dans son ensemble..

MULTIFRÉQUENCE

Les appareils InBody utilisent des fréquences multiples pour mesurer l’eau corporelle avec plus de précision que les méthodes couramment utilisées, comme le changement de poids ou l’évaluation d’œdème par le signe du godet. Ces hautes et basses fréquences mesurent à la fois l’eau intracellulaire et extracellulaire, ce qui permet d’obtenir des mesures précises des volumes d’eau corporelle. Grâce à des mesures précises des fluides, InBody peut être utilisé pour identifier les déséquilibres de fluides ou la rétention d’eau résultant d’une inflammation ou de blessures, et pour surveiller les améliorations et les changements obtenus grâce aux  programmes d’exercice.

MESURE SEGMENTAIRE DIRECTE (MSD)

La mesure segmentaire directe (MSD) évalue l’eau, la masse musculaire et la masse grasse dans les cinq segments du corps : le bras droit, le bras gauche, la jambe gauche, la jambe droite et le tronc. En mesurant chaque segment du corps séparément, InBody fournit une analyse approfondie de l’équilibre muscle-graisse et des fluides du patient dans chaque segment, indépendamment l’un de l’autre. L’identification de la répartition de la masse maigre et de la masse grasse du patient permet une meilleure évaluation des risques pour la santé, alors que l’EEC/ECT segmentaire peut être utilisé pour identifier l’inflammation systémique ou localisée résultant d’une blessure, des problèmes de santé sous-jacents ou de complications chirurgicales.

SYSTÈME D’ÉLECTRODES TACTILES À 8 POINTS

InBody utilise un système d’électrodes tactiles à 8 points pour s’assurer que les mesures partent toujours du même point, test après test. Cette technologie fournit des résultats précis et reproductibles, garantissant que les résultats obtenus sont le reflet direct des recommandations et des interventions cliniques, sans risque d’erreur.

AUCUNE ESTIMATION EMPIRIQUE

Les appareils InBody ne se basent pas sur des estimations empiriques calculées en fonction de l’âge, du sexe ou de l’origine ethnique pour prédire les résultats. Moyennant le niveau élevé de précision et de rigueur atteint grâce aux progrès technologiques susmentionnés, InBody élimine les hypothèses associées à la population lors de la détermination de la composition corporelle et permet de s’assurer que les résultats sont uniquement basés sur l’individu et se centrent sur la composition musculaire et graisseuse de l’individu concerné, ce qui permet de suivre efficacement les changements.

Contact Us